top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Une journée avec Oriane Bertone, Manon Hily, et Fanny Gibert

Dans le chaleureux loft d'Arkose Nation, Vertige Media a eu la chance de participer à une rencontre organisée par Black Diamond, réunissant des figures bien connues de l'escalade : Oriane Bertone, Manon Hily, et Fanny Gibert. Cette session d'échange a été l'occasion de plonger dans l'univers de ces athlètes d'exception, tout en découvrant les dernières actualités et ambitions de Black Diamond et du réseau de salles d'escalade Arkose. On vous raconte tout ça dans cet article.


Oriane Bertone, Manon Hily et Fanny Gibert


Black Diamond : une histoire de passion et d'innovation


L'initiative de Black Diamond d'organiser cet événement de ce type met en évidence leur volonté non seulement de soutenir les athlètes de haut niveau mais aussi de communiquer plus efficacement sur leur riche histoire, et notamment auprès du marché français, qui se trouve être leur plus grand marché en Europe.


Bien que la marque soit déjà bien établie et reconnue par les passionné(e)s d'escalade, beaucoup ignorent encore qu'elle est issue de Chouinard Equipment, une société montée par Yvon Chouinard (également fondateur de Patagonia) qui a été rachetée en 1989 par ses employé(e)s. Un héritage, riche et précieux, qui continue d'impacter la marque de manière significative comme en témoigne la présence du diamant et du "C" de Chouinard dans leur logo, même 35 ans après sa création.


Evolution Logo Black Diamond

Arkose : de l'expansion dans l'air


Arkose a bien entendu saisi l'occasion de ce rassemblement pour partager ses projets d'expansion. Ce réseau, qui compte plus de 300 000 abonnés, souhaite continuer à capitaliser sur la croissance rapide de l'intérêt pour l'escalade, et continuer à prendre des parts de marché. Plusieurs ouvertures de salles sont à l'ordre du jour : Lille (via le rachat d'un espace anciennement occupé par Altissimo), Issy-les-Moulineaux, en Belgique, et une seconde à Madrid.


Des athlètes au parcours inspirant


La discussion avec Oriane Bertone, Manon Hily, et Fanny Gibert nous a offert un aperçu intéressant sur la vie d'athlète de haut niveau. Oriane, déjà qualifiée pour les JO de Paris, a partagé ses aspirations et ses défis, tandis que Manon et Fanny, toujours en lice pour la qualification, révèlent leur détermination à prendre part à cette date, qui marquera la seconde apparition de l'escalade aux JO. Leur origine commune de La Réunion a forcément soulevé des questions sur le rôle de l'île dans le développement de talents en escalade. L'occasion pour Oriane d'insister sur le dévouement précieux de plusieurs personnes, qui mettent toute leur énergie à ce que ce sport soit une pratique intégrée aux quotidien de très nombreux jeunes.


Équilibre entre passion et profession


Ce n'est plus un secret pour personne, l'équilibre financier est un défi pour beaucoup d'athlètes. Alors qu'Oriane peut vivre de sa passion, Fanny et Manon doivent concilier compétitions et emplois (à la RATP pour Fanny et comme infirmière pour Manon). Une réalité qui met en lumière la diversité des expériences et des choix de vie au sein de la communauté des grimpeuses de haut niveau, mais également d'une difficile réalité financière dont on entend de plus en plus souvent parler.


Santé et éthique sportive


Les athlètes ont aussi abordées les contrôles antidopage surprises et les efforts de l'IFSC pour lutter contre la sous-alimentation, révélant les défis auxquels elles sont confrontées pour rester au top niveau tout en préservant leur santé. La méthode actuelle, qui repose sur des questionnaires et des calculs de l'IMC a été soulignée comme reflétant une volonté d'accompagner les athlètes de manière plus responsable que dans le passé. Toutefois, la lecture entre les lignes suggère que la solution actuelle est encore loin d'être satisfaisante ; il semble que, pour l'instant, l'IFSC se soit contentée d'appliquer un pansement sur cette problématique.


Oriane Bertone

L'art de l'ouverture


Lorsque l'on interroge les trois grimpeuses pour avoir leurs avis au sujet de l'évolution des ouvertures, qui donnent place à des mouvements de plus en plus impressionnants, c'est d'abord par un discours reconnaissant envers les ouvreurs qu'elles nous répondent. Tout en reconnaissant l'évolution de l'escalade vers plus de spectaculaire et d'ingéniosité dans les mouvements. Une suite qui leur parait logique et qui ne semble pas leur déplaire.


Et puisque nous étions dans une salle d'escalade, la journée s'est bien entendu conclue par une session de grimpe. Un moment d'échange privilégié avec Oriane Bertone, Manon Hily, et Fanny Gibert, permettant de partager la passion commune pour l'escalade dans un cadre informel et amical. L'occasion aussi de tester les nouveaux chaussons Black Diamond Method S, un modèle bien meilleur que ceux produits par la marque jusqu'ici et dont nous aurons sans doute l'occasion de vous parler plus tard.


Bref c'était un très bel aperçu des défis, des aspirations et des succès des grimpeuses, ainsi que des initiatives de marques engagées dans ce sport. À travers ces échanges, nous avons pu mieux comprendre les enjeux actuels de l'escalade, de la préparation aux Jeux Olympiques à l'équilibre entre passion et profession, en passant par les questions de santé et de bien-être des athlètes.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page