top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Sister Chacha, entre rochers et résilience

Dans les confins de Musoma, en Tanzanie, s'est écrite une magnifique histoire témoignant de la force d'une communauté unie, sous l'égide de l'initiative "Climbing for a Reason" (CFR). Leur dernière mission, capturée avec brio dans le documentaire "Sister Chacha", révèle la métamorphose d'un orphelinat et de sa communauté grâce à l'escalade.


Climbing for a reason
Crédit : Mateo Barrenengoa

Née de la passion de Mateo Barrenengoa Lecannelier et de Luis Birkner, Climbing for a Reason est une association chilienne qui unit des grimpeurs et grimpeuses animés par la conviction que l'escalade peut être un levier d'aide pour des populations en difficulté. Les bénévoles transmettent leur connaissance de la pratique aux locaux, tout en promouvant ces destinations auprès d'autres passionnés, générant ainsi des retombées économiques et de possibles créations d'emplois. Des professionnelles de l'escalade comme Iziar Martinez (grimpeuse espagnole), Tamara Lunger (grimpeuse italienne) et Wafaa Amer (grimpeuse égyptienne), contribuent à l'impact et à la résonance de ces missions en se joignant à l'aventure pendant plusieurs jours.


Le projet en Tanzanie, mené à Musoma, s'est concentré sur un orphelinat géré par l'association Jipe Moyo Center, refuge de jeunes confronté(e)s à des réalités dures telles que les mutilations, les viols, la malnutrition et la traite des êtres humains. Ce projet a vu le jour grâce à l'initiative de Benedetta Serra, une bénévole locale, qui a reconnu le potentiel des nombreux rochers environnants.


Climbing for a reason
Crédit : Mateo Barrenengoa

Climbing for a reason
Crédit : Mateo Barrenengoa

Climbing for a reason
Crédit : Mateo Barrenengoa

L'orphelinat, situé au bord du lac Victoria et entouré de grands blocs de granit, offre un cadre idéal pour la pratique de l'escalade. Les enfants, initialement réticents, se sont rapidement pris au jeu de l'escalade, y trouvant un moyen d'expression et de libération émotionnelle. L'implication des volontaires internationaux a enrichi cette expérience, en apportant diversité et nouvelles perspectives, tout en consolidant le réseau de soutien de l'orphelinat.


Outre l'escalade en plein air, un mur d'escalade artificiel a été installé au centre, permettant l'organisation d'ateliers pratiques et théoriques. Cependant, CFR a voulu aller au-delà du sport, en apportant des améliorations essentielles au quotidien des enfants : des lits confortables ont remplacé le sol dur, et des installations sanitaires et des cuisines ont été construites, transformant ainsi radicalement la vie de l'orphelinat.


Le documentaire "Sister Chacha", issu de cette mission, a récemment été présenté au festival chilien Mountain Films, où il a remporté le prix du public. Cette distinction met en lumière l'impact émotionnel et la portée universelle du film, soulignant son importance dans la sensibilisation à des enjeux humanitaires et environnementaux.


Sister Chacha


Le travail de CFR, comme de celui de Refugees Rock, Ça me dit de grimper ou Andrea, sont autant d'initiatives pertinentes qui poussent des communautés entières à s'approprier leur environnement et à transformer les défis en opportunités.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page