top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Tomoa Narasaki remporte la Coupe du Monde de bloc à Keqiao

Dans cette finale de Coupe du Monde d'escalade de bloc exceptionnellement disputée, Tomoa Narasaki a triomphé, remportant l'or face à une concurrence féroce. Sorato Anraku, son compatriote plus jeune, et Hannes Van Duysen de Belgique complètent le podium, soulignant une compétition d'une intensité rare dès les premiers jours de la saison 2024.


Podium hommes Keqiao IFSC
© Kazushige Nakajima / IFSC

La compétition masculine, qui s'est tenue en Chine, à Keqiao, a offert un spectacle en demi-teinte avec l'annulation des qualifications et une augmentation du nombre de finalistes de six à vingt. Cette situation unique a forcé les ouvreurs à proposer des blocs de finale particulièrement ardus, mettant à rude épreuve la technique et la résilience des compétiteurs.


Le parcours final s'est en effet avéré être un très gros défi, avec un premier bloc rapidement dominé par la majorité, contrairement aux blocs suivants qui ont vu tous les compétiteurs buter, à l'exception notable des performances de Meichi Narasaki et Sorato Anraku sur le troisième bloc. La dalle de clôture a particulièrement résisté aux assauts, seul Sam Avezou parvenant à la franchir dès son premier essai, avant d'être dépassé par des performances ultérieures plus convaincantes.


Les grimpeurs japonais ont une fois de plus démontré leur suprématie, occupant des positions dominantes tout au long de la compétition. Tomoa Narasaki, déjà bien décoré sur la scène internationale, a confirmé son expertise en s'attaquant avec succès aux blocs les plus complexes. Sa victoire, onze mois après son dernier triomphe, réaffirme son statut d'athlète d'exception dans le domaine de l'escalade.


Sorato Anraku, prodige de l'escalade, a frôlé la victoire, mettant en évidence sa technique et son audace, particulièrement sur les blocs qui ont mis en échec de nombreux autres grimpeurs. Sa performance remarquable confirme son statut de favori et promet une saison compétitive fascinante.


Le Belge Hannes Van Duysen a créé la surprise en décrochant la troisième place, une première dans sa carrière à ce niveau de compétition, prouvant ainsi que la scène internationale de l'escalade reste ouverte à de nouveaux talents émergents.


Cette première Coupe du Monde de la saison 2024 s'inscrit donc comme un prélude à une année de compétitions qui s'annonce riche en rebondissements et en performances exceptionnelles. Rendez-vous du 12 au 14 avril pour les épreuves de difficulté et de vitesse qui se dérouleront toujours en Chine mais à Wujiang.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page