top of page

FAIRE UNE RECHERCHE

472 éléments trouvés pour «  »

  • "Une Belle Trace" Un tour épique de la mer de glace par Fred Degoulet et Benjamin Ribeyre

    En juillet 2022, les guides de haute montagne Frédéric Degoulet et Benjamin Ribeyre ont entrepris un défi ambitieux : réaliser le premier tour complet de la Mer de Glace, en passant par certains des sommets les plus emblématiques du massif du Mont Blanc . Cette ligne évidente sur la carte n'avait jamais été réalisée, bien qu'elle contourne l'une des chaînes de montagnes les plus fréquentées au monde. Un projet qui a vu le jour durant la pandémie de COVID-19 , lorsque Fred et Benjamin cherchaient une aventure locale, tout en conservant une dimension himalayenne. En 2021, ils avaient tenté une première fois l'aventure, mais les conditions météorologiques défavorables les avaient contraints à abandonner après seulement six jours, à l'Aiguille de l'Eboulement. En 2022, avec des conditions météorologiques radicalement différentes, marquées par une sécheresse hivernale et des vagues de chaleur record, Fred et Benjamin se sont lancés de nouveau. Leur itinéraire les menait de Chamonix à l'Aiguille des Grands Montets via l'arête de Bochard, puis de l'Aiguille Verte aux autres sommets autour de la Mer de Glace, en restant sur les arêtes tout au long du parcours . Dès le départ, l'absence de neige et la présence de roches instables ont compliqué leur progression . Le duo a dû faire face à des conditions changeantes et imprévisibles, avec des éboulements fréquents. Chaque étape venait avec son lot de défis, tant physiques que mentaux, accentués par la responsabilité de Benjamin en tant que père depuis peu. Malgré les difficultés, Fred et Benjamin ont démontré une remarquable fluidité en tant que cordée, une synchronisation presque parfaite dans leurs avancées et décisions. Une cohésion qui a été essentielle pour naviguer sur les sections les plus périlleuses et rester en sécurité. Leur aventure s'est terminée avec un retour triomphal à Chamonix, accueilli par leurs ami(e)s et collègues. Une expédition qui représente une prouesse technique mais qui permet également une mise en lumière des impacts du changement climatique sur les montagnes et l'alpinisme. Des conditions de plus en plus imprévisibles et dangereuses qui obligent les alpinistes à s'adapter, et à modifier leurs périodes d'ascensions et leurs stratégies pour minimiser les risques. Leur parcours autour de ce joyau alpin restera gravé dans les annales de l'alpinisme, et a fait l'objet d'un film que l'on vous partage ici. 👉 Retrouvez notre sélection des meilleures vidéos de grimpe : https://www.vertigemedia.fr/videos

  • Comment suivre la Coupe du Monde d'escalade IFSC à Innsbruck ?

    Les Olympic Qualifier Series (OQS) se terminent à peine que les passionné(e)s de grimpe ont déjà les yeux tournés vers la Coupe du Monde d'escalade IFSC qui démarre aujourd'hui en Autriche, à Innsbruck . En plus des coupes du monde de bloc et de vitesse, Innsbruck-Tyrol accueillera également une Coupe du Monde de para escalade et une Coupe d'Europe de vitesse. On vous explique comment suivre le live de ces compétitions et vous partage le programme complet . Le programme de la Coupe du Monde et de la Coupe d'Europe d'escalade à Innsbruck 2024 Lundi 24 juin : 09h00 : Coupe du Monde de para escalade, qualifications 17h00 : Coupe d'Europe de vitesse, qualifications 20h15 : Coupe d'Europe de vitesse, finales Mardi 25 juin : 18h00 : Coupe du Monde de para escalade, finales Mercredi 26 juin : 09h00 : Coupe du Monde de bloc, qualifications femmes 15h30 : Coupe du Monde de bloc, qualifications hommes Jeudi 27 juin : 13h00 : Coupe du Monde de bloc, demi-finales femmes 19h20 : Coupe du Monde de bloc, finales femmes Vendredi 28 juin : 13h00 : Coupe du Monde de bloc, demi-finales hommes 19h20 : Coupe du Monde de bloc, finales hommes Samedi 29 juin : 09h00 : Coupe du Monde de difficulté, qualifications femmes et hommes 19h25 : Coupe du Monde de difficulté, demi-finales femmes et hommes Dimanche 30 juin : 19h25 : Coupe du Monde de difficulté, finales hommes et femmes Comment suivre le live de la Coupe du Monde d'escalade à Innsbruck ? Pas de diffusion prévue pour les qualifications, mais les demi-finales et les finales seront bien diffusées en direct sur Discovery+ et Eurosport Player pour les téléspectateurs européens, et ORF pour les téléspectateurs autrichiens. Un live est également prévu sur la chaîne YouTube de l'IFSC .

  • Fonctionnement des Olympic Qualifier Series (OQS)

    Les Olympic Qualifier Series (OQS), dernier moyen pour les athlètes de se qualifier aux Jeux Olympiques , arrivent et comme la plupart de ceux qui s'intéressent à ce sujet vous cherchez à comprendre leur fonctionnement . Cet article est là pour vous aider dans cette quête ! Processus de qualification Pour participer aux OQS, les athlètes doivent figurer parmi les 32 meilleurs de leur discipline en vitesse ou les 48 meilleurs en combiné selon le classement mondial à la fin de 2023 . Les athlètes déjà qualifiés pour les Jeux Olympiques ne peuvent pas participer aux OQS, et chaque pays est limité à quatre athlètes par discipline et par genre. Distribution des places Sur les 68 tickets disponibles pour l'escalade, 30 ont déjà été attribués avant les OQS. Les séries distribueront 20 tickets en combiné bloc-difficulté (10 pour chaque genre) et 10 en vitesse (5 par genre) . Le reste des places est réservé aux quotas de diversité et d'universalité, garantissant une représentation globale. Compétition et système de points Les deux étapes de Shanghai et Budapest suivront le format classique de compétition : qualifications, demi-finales et finales pour le combiné ; qualifications et finales à élimination directe pour la vitesse. Les athlètes accumulent des points en fonction de leur classement à chaque étape, avec un maximum de 50 points pour le premier. Le classement final des OQS se basera sur le total de points obtenus aux deux étapes , déterminant ainsi les qualifiés pour les Jeux Olympiques. Quotas et limites par pays Un pays ne peut envoyer que deux athlètes par genre et par discipline aux Jeux Olympiques. Si un pays place plus de deux athlètes dans le top du classement OQS, seuls les deux meilleurs seront qualifiés. Certains pays ont déjà atteint ou dépassé leurs quotas à travers les Championnats du Monde et les tournois de qualification, réduisant ainsi les spots disponibles lors des OQS. Une vidéo publiée récemment sur la chaîne YouTube de Kayoo explique tout ça très bien :

  • Coupe du Monde d'escalade IFSC à Innsbruck, le programme complet

    Du 24 au 30 juin, la salle d'escalade iconique Kletterzentrum Innsbruck sera le théâtre des compétitions internationales d'escalade. Alors que les OQS , où se jouent les places pour les JO de Paris 2024 , battent leur plein à Budapest, la Coupe du Monde n'en reste pas moins un événement majeur pour les passionné(e)s d'escalade . On notera d'ailleurs que la quasi-totalité des places pour cette édition à Innsbruck s'est vendue à une vitesse record. Un événement majeur pour l'escalade Chaque jour, ce ne sont pas moins de 3 000 fans qui seront accueillis pour suivre cet événement majeur pour l'escalade. Pour rappel, la Coupe du monde d'escalade est une série de compétitions organisée par l'IFSC (la Fédération internationale d'escalade) chaque année depuis 1989. À chaque manche, les athlètes cumulent des points qui leur sont attribués selon leur classement d'étape. À chaque étape, le vainqueur et la vainqueure remportent 100 points. C'est donc seulement à la fin de la saison que l'on connaîtra les grands vainqueurs de cette Coupe du monde , via le classement général en bloc, difficulté, vitesse et combiné pour les participant(e)s engagé(e)s dans au moins une compétition dans chacune des disciplines. Des stars de l'escalade au rendez-vous Alors que les préparatifs touchent à leur fin, de nombreux athlètes se préparent pour ce tout premier grand rendez-vous de la saison. La grimpeuse Jessica Pilz et Jakob Schubert, déjà qualifiés pour les Jeux Olympiques de Paris, vont pouvoir utiliser cette Coupe du Monde comme une parfaite répétition avant leur venue en France cet été . Jakob Schubert, qui participera aux épreuves de bloc et de difficulté, se réjouit de concourir à domicile en présence de sa famille et de ses amis. Il voit cette compétition comme une dernière chance de se préparer avant les Jeux Olympiques. " Je veux prouver que je suis en pleine forme – à moi-même et aux autres. L'objectif est d'être en tête dans les deux disciplines ". Concernant Jessica Pilz, c'est un moment particulièrement important puisque ce sera sa première apparition sur la scène internationale pour l'épreuve de difficulté. Un programme chargé et diversifié Le programme de la semaine est intense, avec des compétitions de bloc, de vitesse, de para escalade et la Coupe d'Europe de vitesse. À noter que cette année, le para escalade franchit un nouveau record d'athlètes participants avec plus de 200 grimpeuses et grimpeurs présents . Un chiffre qui vient confirmer Innsbruck dans sa place de favorite pour la communauté de para escalade. Suivre la diffusion en direct Pour partager cet enthousiasme avec le plus grand nombre, 20 heures de retransmission en direct sont prévues sur la chaîne de télévision autrichienne ORF Sport+. L'IFSC va également mettre à disposition un live sur sa chaîne YouTube IFSC . Programme de la Coupe du Monde d'escalade IFSC à Innsbruck 2024 Lundi 24 juin : 09h00 : Coupe du Monde de para escalade, qualifications 17h00 : Coupe d'Europe de vitesse, qualifications 20h15 : Coupe d'Europe de vitesse, finales Mardi 25 juin : 18h00 : Coupe du Monde de para escalade, finales Mercredi 26 juin : 09h00 : Coupe du Monde de bloc, qualifications femmes 15h30 : Coupe du Monde de bloc, qualifications hommes Jeudi 27 juin : 13h00 : Coupe du Monde de bloc, demi-finales femmes 19h20 : Coupe du Monde de bloc, finales femmes Vendredi 28 juin : 13h00 : Coupe du Monde de bloc, demi-finales hommes 19h20 : Coupe du Monde de bloc, finales hommes Samedi 29 juin : 09h00 : Coupe du Monde de difficulté, qualifications femmes et hommes 19h25 : Coupe du Monde de difficulté, demi-finales femmes et hommes Dimanche 30 juin : 19h25 : Coupe du Monde de difficulté, finales hommes et femmes

  • L'architecture du Gymnase Marie Paradis : Un héritage durable pour Le Bourget

    Ce weekend, Le Bourget bouillonnait d'activité avec l'organisation de l'événement test d'escalade , à un peu plus d’un mois de l’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024 . Coïncidant avec la deuxième étape des Olympic Qualifier Series (OQS) à Budapest, cet événement marquait une phase clé des préparatifs . Si cette épreuve test au Bourget, réservée à une trentaine de jeunes grimpeuses et grimpeurs français, s’est déroulée sans spectatrices et spectateurs, elle n'en a pas moins suscité l'enthousiasme, notamment avec la présence de la française Oriane Bertone , déjà qualifiée pour les Jeux. Le vice-président de la Fédération Internationale d’Escalade Sportive (IFSC), Kobinata Toru, a salué les installations comme « fantastiques ». Dans ce contexte, nous revenons sur le gymnase Marie Paradis , une réalisation architecturale qui servira de cadre aux épreuves d’escalade cet été et, au-delà, un héritage durable pour la ville du Bourget. Un complexe multisport au service de la communauté Livré en mars 2024 par l'agence Archi5 pour le maître d'ouvrage SOLIDEO, le gymnase Marie Paradis s'étend sur une surface de 2 909 m² , avec des aménagements extérieurs de 403 m². Le coût de ce projet s'élève à 10,10 millions d’euros HT . Ce complexe multisport, intégré au parc sportif et scolaire du Bourget, est destiné à devenir un équipement sportif important pour l'escalade et le handball . Il comporte une salle omnisports, trois structures d’escalade (bloc, difficulté, vitesse), une tribune de 250 places et dix vestiaires, répondant ainsi aux besoins variés des utilisateurs futurs. Les Jeux Olympiques et au-delà Durant les Jeux Olympiques, le gymnase Marie Paradis accueillera les athlètes pour leurs échauffements et entraînements . Conçu dans une optique d'héritage, il sera ensuite légué à la ville, profitant aux associations locales et aux compétitions internationales et inter-régionales. La création d’un club d'escalade associatif "Le B.O.S.E" est déjà lancée , avec une ouverture prévue dès la mi-septembre 2024, permettant aux habitants de bénéficier de ces installations de pointe. Une architecture stratégique et écologique L'intégration des communes du Bourget, Dugny et La Courneuve dans la ZAC du Cluster des Médias en vue des JO 2024 a révélé le besoin d'équipements sportifs modernes . Pour y répondre, la SOLIDEO a entrepris une rénovation importante du Parc des Sports du Bourget, visant à créer un espace dynamique pour les activités et les rencontres. Une nouvelle passerelle au-dessus de l'autoroute A1 relie désormais le site au Village des médias et au Parc des expositions de Paris-Le Bourget, renforçant ainsi la centralité et la transformation de la ville. Le gymnase Marie Paradis se distingue par une architecture simple et élégante, parfaitement intégrée à son environnement. La base du bâtiment est revêtue de briques, rappelant le passé industriel du Bourget , déjà utilisées sur les façades des bâtiments publics du quartier. Ce choix donne au projet une apparence solide et harmonieuse, tout en s'intégrant bien dans le paysage. La partie supérieure du bâtiment, recouverte d'un bardage métallique en aluminium brut, capte la lumière et scintille au soleil, reflétant le ciel et les nuages. À l'intérieur, l'utilisation de bois pour les structures et les espaces crée une atmosphère chaleureuse et accueillante. Le bois provient de Rumilly (Haute-Savoie) pour les structures et de Loulay (Charente-Maritime) pour les panneaux . Concernant les murs d'escalade, c'est l'entreprise française Pyramides qui s'est chargée du chantier. Volumétrie et intégration paysagère La conception du gymnase a demandé un travail minutieux pour équilibrer différentes contraintes. Les règles locales limitaient la hauteur du bâtiment à 15 mètres, tandis que le mur d’escalade nécessitait une hauteur intérieure d'au moins 12 mètres . Ces exigences, combinées à l’intégration harmonieuse du projet dans la topographie du parc, ont déterminé la forme finale du gymnase Marie Paradis. Le Parc des Sports et le gymnase s’intègrent bien avec le paysage environnant, en suivant une approche de ville-parc où l’architecture et la nature sont étroitement liées. Le complexe multisport marque une transition douce de la ville vers le cœur du parc , avec des prairies, des boisements et une toiture végétalisée, créant un espace de biodiversité protégé et facile à entretenir grâce à une sélection de plantes locales. Pour en savoir plus sur les préparatifs et l'héritage des JO d'escalade, retrouvez notre article dédié : L'après JO 2024 d'escalade .

  • Qui sont les 7 athlètes qui représenteront la France aux JO d'escalade cet été ?

    Les Olympic Qualifier Series (OQS) sont terminées et nous connaissons enfin le nom des grimpeurs et grimpeuses français qui représenteront la France cet été aux Jeux Olympiques de Paris pour les différentes épreuves d'escalade. Si Oriane Bertone et Bassa Mawem avaient déjà sécurisé leurs places, il a fallu attendre les épreuves de qualification organisées à Shanghai du 16 au 19 mai , puis à Budapest du 20 au 23 juin, pour connaître les autres athlètes qualifiés. Pour participer aux OQS, les athlètes devaient figurer parmi les 32 meilleurs en vitesse ou les 48 meilleurs en combiné selon le classement mondial à la fin de 2023 . Les athlètes déjà qualifiés pour les Jeux Olympiques, comme Oriane et Bassa, ne pouvaient pas prendre part aux OQS. Les athlètes français sélectionnés pour les épreuves de vitesse : Manon Lebon Capucine Viglione Bassa Mawem Les athlètes français sélectionnés pour les épreuves de combiné (bloc et difficulté) : Oriane Bertone Zélia Avezou Sam Avezou Paul Jenft On a désormais hâte d'être cet été du 5 au 10 août pour les JO d'escalade de Paris 2024 !

  • Sam Avezou et Paul Jenft décrochent leurs tickets pour les JO de Paris 2024 !

    Hier, nous apprenions la qualification de Zélia Avezou pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 lors des Olympic Qualifier Series (OQS) . Aujourd'hui, c'est au tour de son frère, Sam Avezou, de décrocher son billet pour cet été ! Une excellente nouvelle à laquelle s'ajoute la confirmation que Paul Jenft sera le deuxième grimpeur français à compléter la délégation tricolore cet été . La finale de bloc a permis à Sam Avezou de creuser l'écart avec son compatriote Mejdi Schalck. Durant cette épreuve, Sam a su gérer la pression jusqu'au bout, réussissant en un seul essai le dernier bloc proposé. Grâce à cette performance, il termine en tête du classement provisoire avec 54.5 points. Les points obtenus par la suite lors de l'épreuve de difficulté lui confirment définitivement sa place pour les JO de Paris 2024 . Malheureusement, pour Mejdi Schalck, l'aventure s'arrête ici . Malgré son immense talent, il n'a pas réussi à s'exprimer pleinement sur les blocs de cette finale et finit à la 6ème place. Cette contre-performance permet à Paul Jenft de remonter dans le classement global de ces OQS et de devenir le deuxième grimpeur français qualifié pour les JO . C'est évidemment une grande déception pour Mejdi, mais nous sommes convaincus qu'il continuera à nous émerveiller lors des prochaines compétitions internationales. Félicitations à Zélia, Sam, et Paul pour leurs incroyables performances et leur qualification pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 ! L'équipe qui représentera la France pendant les JO est désormais au complet : Bassa Mawem (Vitesse) Manon Lebon (Vitesse) Capucine Viglione (Vitesse) Oriane Bertone (Combiné) Zelia Avezou (Combiné) Sam Avezou (Combiné) Paul Jenft (Combiné) Pour suivre les JO en live cet été, on vous explique comment ça marche juste ici .

  • Finales féminines des OQS d'escalade à Budapest - Les résultats

    Les finales féminines des OQS d'escalade à Budapest pour l'épreuve du combiné viennent de s'achever ! La grimpeuse américaine Brooke Raboutou s'empare de la médaille d'or , confirmant son statut d'athlète incontournable de cette saison. La Japonaise Miho Nonaka décroche la médaille d'argent , tandis que la Britannique Erin McNeice, comme lors des OQS de Shanghai il y a quelques semaines, monte sur la troisième marche du podium. L'épreuve de bloc a donné l'occasion à Miho Nonaka, spécialiste de cette discipline, de réaliser quatre tops sur les quatre blocs proposés. En difficulté, l'enjeu était élevé pour Chaehyun Seo, Mia Krampl et Laura Rogora, qui devaient rattraper leur retard accumulé lors de l'épreuve précédente. L'Italienne Laura Rogora et la Coréenne Chaehyun Seo ont offert des ascensions impressionnantes, leur permettant de remonter significativement dans le classement. Bien que le suspense ait été absent pour les athlètes déjà qualifiées aux JO de Paris 2024 , nous avons pu apprécier un aperçu du potentiel des grimpeuses dans ce format de combiné . Brooke Raboutou, Miho Nonaka, Zhilu Luo et Chaehyun Seo, qui se placent dans le top 5, seront sans aucun doute des concurrentes redoutables pour notre grimpeuse tricolore Zélia Avezou aux JO. La compétition féminine est terminée, mais il reste encore les finales masculines, où l'on retrouvera Mejdi Schalck et Sam Avezou , bien décidés à décrocher leur place pour Paris 2024. Même si Paul Jenft ne participe pas à cette dernière épreuve du combiné, il conserve encore toutes ses chances de qualification. Rappel de la suite des événements Dimanche 23 juin : 15h30 : Finale combiné bloc/difficulté hommes Suivre le live en direct Pour suivre la suite la toute dernière étape en live, rendez-vous sur le site Olympics .

  • Demi-finales de bloc des OQS d'escalade à Budapest - Les résultats

    En raison des conditions météorologiques, les demi-finales des OQS (Olympics Qualifier Series) de Budapest ont démarré à midi avec deux heures de retard. La première épreuve du combiné, celle de bloc, vient de se terminer , et il est donc temps de vous partager les résultats ! Résultats de la demi-finale de bloc pour les femmes Aucune des grimpeuses n'a réussi à compléter les quatre blocs proposés par les ouvreurs, mais Brooke Raboutou et Zhilu Luo ont tout de même validé trois blocs chacune. La grimpeuse américaine se positionne en tête avec 84 points, suivie de près par la grimpeuse chinoise avec 83,8 points . En effet, seuls deux essais séparent ces deux athlètes. La meilleure grimpeuse française, Zélia Avezou, prend la 7ème place avec 48,8 points . Les deux autres grimpeuses tricolores, Manon Hily et Hélène Janicot, n'ont pas réussi à compléter le moindre bloc et terminent très bas dans le classement : 17ème place pour Hélène Janicot (28,5 points) et 20ème pour Manon Hily (23,1 points). Résultats de la demi-finale de bloc pour les hommes Comme pour les femmes, aucun grimpeur n'a enchaîné l'ensemble des quatre blocs proposés. Sam Avezou est le seul à terminer trois blocs, prenant ainsi la première place du classement avec 79,3 points . Mejdi Schalck (4ème position avec 64,7 points) et Paul Jenft (8ème position avec 59,4 points) se sont également distingués en se positionnant dans le top 10. Le grimpeur tchèque, Adam Ondra, a rencontré des difficultés lors de cette épreuve. Alors qu'il se positionnait second lors des qualifications de bloc hier, il prend la dixième place avec un score de 49,6 points. Rappel de la suite des événements Samedi 22 juin : 16h00 : Demi-finale difficulté hommes et femmes 18h15 : Finale vitesse hommes et femmes Dimanche 23 juin : 10h00 : Finale combiné bloc/difficulté femmes 15h30 : Finale combiné bloc/difficulté hommes Pour suivre le live Pour suivre la suite des demi-finales et finales, ça se passe sur le site Olympics avec un live accessible gratuitement .

  • Demi-finales de difficulté des OQS d'escalade à Budapest - Les résultats

    Les demi-finales de difficulté des OQS (Olympics Qualifier Series) viennent de se terminer à Budapest. Les athlètes ont affronté des voies particulièrement exigeantes qui nous ont tenus en haleine. Nous connaissons désormais les finalistes et pouvons commencer à faire de premières prédictions sur ceux qui décrocheront leur place pour les Jeux Olympiques de Paris . Résultats de la demi-finale de difficulté pour les femmes La grimpeuse américaine Brooke Raboutou réalise un double exploit : après avoir pris la première place aux demi-finales de bloc, elle chute à quelques prises du sommet et se retrouve à nouveau première pour l'épreuve de difficulté avec un total de 172,1 points . La Coréenne Chaehyun Seo, qui arrive en deuxième position avec 133,2 points, distance très largement sa compatriote Kim Jaïn (15ème place avec un total de 69,1 points), pourtant reconnue comme très forte en difficulté. Brooke Raboutou, qui avait remporté la première étape des OQS à Shanghai , sera donc en finale et a surtout garanti sa place pour les JO de Paris 2024 . Manon Hily confirme sa place de meilleure compétitrice française en difficulté, mais son score combiné avec les épreuves de bloc (17ème position avec 65,1 points) est trop faible pour lui garantir une place en finale, ce qui signifie malheureusement que pour elle l'aventure s'arrête ici. Il en va de même pour Hélène Janicot, qui se positionne à la 20ème place avec 54,6 points. Tous nos espoirs se tournent donc vers Zélia Avezou, qui arrive à la 12ème position avec 78,8 points. Si elle ne décroche pas sa place en finale, elle a de très grandes chances de terminer dans le top 10 et d'obtenir son ticket pour les JO de Paris , en prenant en compte les points accumulés lors des OQS de Shanghai. Tout dépendra des scores des autres grimpeuses lors des finales demain et surtout des résultats officiels. Résultats de la demi-finale de difficulté pour les hommes Concernant les athlètes masculins, Sam Avezou, qui avait décroché la première place aux demi-finales de bloc, réussit à se positionner 5ème en difficulté avec un total de 139,3 points. Mejdi Schalck le suit de près à la 6ème position avec 136,7 points. Coup dur pour Paul Jenft, qui se retrouve juste en dessous de la barre des finalistes à la 9ème position avec 110,5 points, alors qu'il avait terminé 4ème lors de l'étape chinoise. Si rien n'est encore joué pour l'équipe tricolore à ce stade, la très bonne nouvelle est que nous sommes désormais presque certains d'avoir deux français qualifiés pour les JO de Paris 2024. Rappel de la suite du programme Samedi 22 juin : 18h15 : Finale vitesse hommes et femmes Dimanche 23 juin : 10h00 : Finale combiné bloc/difficulté femmes 15h30 : Finale combiné bloc/difficulté hommes Pour suivre les compétitions en live Pour suivre les finales, c'est toujours sur le site Olympics avec un live accessible gratuitement .

  • Triomphe français à Budapest : Capucine Viglione et Manon Lebon décrochent leurs tickets pour Paris 2024

    La série qualificative olympique 2024 de Budapest a été marquée par les performances exceptionnelles des deux athlètes françaises, Capucine Viglione et Manon Lebon, qui ont toutes deux décroché des places pour les Jeux olympiques de Paris 2024 . Un double triomphe qui met en lumière l'excellence des grimpeuses françaises dans le domaine de l'escalade de vitesse. Ce sont Aleksandra Kalucka et Wu Peng qui remportent la victoire lors de ces finales de la série qualificative olympique 2024 . Pour la polonaise Aleksandra Kalucka, c'est une victoire doux-amer, puisque l'obtention de cette place de quota pour Paris 2024, signifie que sa sœur jumelle Natalia ne participera pas aux Jeux olympiques cet été. Avec ces finales de l'escalade de vitesse à la série qualificative olympique, ce sont cinq hommes et cinq femmes qui obtiennent leur place pour Paris 2024 . En tant que pays hôte des Jeux olympiques, les grimpeuses françaises s'étant qualifiées par la voie des qualifications, le quota hôte a été réattribué. Les sept femmes qui décrochent leur places pour Paris 2024 sont : Zhou Yafei (CHN) Aleksandra Kalucka (POL) Rajiah Sallsabillah (INA) Capucine Viglione (FRA) Capucine Viglione (FRA) Leslie Romero Pérez (ESP) Beatrice Colli (ITA) Et les sept hommes qui obtiennent leur places pour Paris 2024 sont : Wu Peng (CHN) Veddriq Leonardo (INA) Amir Maimuratov (KAZ) Zachary Hammer (USA) Reza Alipour Shenazandifard (IRI) Yaroslav Tkach (UKR) Shin Euncheol (KOR) La fin du programme Dimanche 23 juin : 10h00 : Finale combiné bloc/difficulté femmes 15h30 : Finale combiné bloc/difficulté hommes Pour suivre en live les finales du combiné Pour suivre les finales du combiné, ça se passe sur le site Olympics avec un live accessible gratuitement .

  • Zélia Avezou décroche son ticket pour les JO de Paris 2024 !

    Zélia Avezou a réussi l'exploit de décrocher sa qualification pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 . Ses performances lors des Olympic Qualifier Series (OQS) , dernier moyen pour les athlètes de se qualifier aux Jeux Olympiques , lui permettent de se classer parmi les meilleures grimpeuses du monde , garantissant ainsi sa participation à l'événement tant attendu et de rejoindre Oriane Bertone pour représenter la France dans la catégorie combinée féminine. Des performances solides à Shanghai, confirmées à Budapest Lors de la première étape des OQS à Shanghai , Zélia Avezou a su garder son sang-froid face à des athlètes de haut niveau comme Brooke Raboutou et Chaehyun Seo . Elle a offert une prestation particulièrement solide en bloc et a décroché la huitième place au combiné, ce qui lui a permis de se positionner dans le top 10, une première marche cruciale pour sa qualification olympique. La deuxième étape des OQS à Budapest a été décisive pour Zélia. Bien qu'elle n'ait pas réussi à se qualifier pour les finales, le cumul de ses points lui permet de se positionner dans le top 10 et ainsi confirmer sa place pour les JO de Paris . Mais qui est Zélia Avezou ? Zélia Avezou est une grimpeuse issue d'une famille passionnée d'escalade . Son frère, Sam Avezou, est également un grimpeur de haut niveau qui espère aussi décrocher sa place pour Paris. Zélia a débuté l'escalade dès son plus jeune âge, gravissant rapidement les échelons des compétitions nationales et internationales. Elle s'est fait remarquer par ses performances impressionnantes dans les épreuves de bloc et de difficulté. À seulement 22 ans, elle a déjà accumulé une expérience considérable et se prépare désormais pour le défi ultime : les Jeux Olympiques de Paris 2024. Zélia Avezou a prouvé qu'elle est une grimpeuse de premier plan, capable de rivaliser avec les meilleures au monde. Sa qualification pour les JO de Paris 2024 est une étape importante dans sa carrière et une source de fierté pour le sport français. Félicitations à Zélia pour cette réalisation exceptionnelle et bonne chance pour les Jeux Olympiques !

bottom of page