top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Janja Garnbret enchaîne un 8C, deux fois de suite, à Maltatal

Deux ans après son impressionnante performance sur le départ debout, Janja Garnbret a renoué avec le mythique bloc "Bügeleisen" à Maltatal, en Autriche. L'étoile montante de la grimpe slovène avait gardé en tête ce projet exigeant, et ce dimanche, elle a brillamment pris sa revanche sur la version assise de ce problème ouvert il y a une décennie par le célèbre Nalle Hukkataival.


Janja Garnbret Bügeleisen

Avec sa détermination habituelle, Janja n’a pas tardé à dominer les arquées déversantes qui caractérisent ce bloc classique. Après une brève revue des mouvements, elle a réalisé l'ascension en quelques minutes seulement, réussissant même à répéter l’exploit immédiatement après.


Sur son compte Instagram, accompagnée d'une vidéo illustrant son exploit (disponible en fin d'article), Janja partage : "Bloc de rêve terminé. Deux ans se sont écoulés depuis que j'ai envoyé le départ debout du bloc et j'attendais juste le bon moment pour revenir et prendre ma revanche sur le départ assis. Aujourd'hui, c'était le jour ! 🤩🤩 Je suis revenue beaucoup plus forte et les mouvements m'ont semblé beaucoup plus faciles qu'avant. Il m'a fallu moins d'une demi-heure pour faire les mouvements et envoyer le bloc 😁 Je suis fière d'être la première femme à avoir fait ça ! Petite anecdote : je n'étais pas satisfaite de la vidéo que Roman avait prise de mon ascension, alors j'ai recommencé et j'ai grimpé tout le bloc à nouveau ;)"


Cette nouvelle prouesse confirme encore le talent exceptionnel de Janja Garnbret mais l'inscrit surtout dans le cercle très restreint des grimpeuses ayant réussi un 8C bloc, rejoignant ainsi des figures emblématiques telles que la japonaise Tomoko Ogawa, l'allemande Kaddi Lehmann, et les américaines Katie Lamb, Brooke Raboutou et Ashima Shiraishi.



DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page