top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Adam Ondra escalade un immeuble en costume cravate

Adam Ondra, le célèbre grimpeur tchèque, a récemment eu l'occasion d'escalader le bâtiment Filadelfie à Prague dans le cadre d'une publicité pour Anthony's. Cette vidéo, largement relayée sur Instagram, montre Adam Ondra affrontant une arête acérée de 70 mètres, en costume cravate.



Adam Ondra a exprimé sa réticence initiale face à l'escalade de bâtiments : « Habituellement, je ne suis pas très attiré par les bâtiments car c'est soit impossible, soit relativement facile et très répétitif. Mais en général, j'aime les arêtes en escalade, et celle-ci est l'une des meilleures que j'aie vues. C'est tout simplement parfait. »


A l'origine de cette publicité, un magasin de vêtements pour hommes basé à Prague : Anthony's. Pour cet exercice, Adam Ondra a dû répéter une série de mouvements : des arquées latérales sur des rails métalliques glissants et des adhérences pieds nus de chaque côté de l'arête avec un angle légèrement inférieur à 90 degrés.



Après un échauffement sur les trois premiers étages, Adam Ondra a commencé à mesurer la difficulté de la tâche : « Ça va être un véritable cauchemar. À un certain point, je pense que je vais atteindre un état de fatigue qui rendra le fait de continuer très difficile, mais en même temps, il sera difficile de tomber. C'est un peu comme l'escalade en fissure. Quand cela devient difficile, c'est vraiment dur de continuer, mais vous pouvez presque rester accroché indéfiniment, ce qui est différent de l'escalade normale où vous atteignez un point de fatigue brutale. »


Il a tout de même grimpé jusqu'au dernier étage où les choses se sont encore compliquées à cause d'une fissure verticale de 8 mm couverte de piques pour dissuader les pigeons. En saisissant prudemment la prise pour éviter de se blesser, il a fini par lâcher et tomber.


« La fatigue est incroyable », a-t-il déclaré après l'ascension. « Je ne l'ai jamais vraiment ressentie ailleurs. C'est très similaire à l'escalade en fissure, mais peut-être encore plus complexe pour l'ensemble du corps. C'est génial. Je suis un peu déçu de ne pas avoir atteint le sommet. Je reviendrai peut-être un jour. Ça vaut le coup. »


Le grimpeur estime que l'itinéraire jusqu'au dernier étage pourrait être classé comme une voie de difficulté 8C, et l'ascension complète jusqu'au sommet serait une 8C+ . « Je félicite l'architecte pour avoir eu une telle idée parce que l'arête est parfaite pour l'escalade. C'est un grand défi ! Je suis surpris que ce soit faisable. »


Videos escalade

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page