top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Yasushi Yamanoi, la légende japonaise de l'alpinisme

Yasushi Yamanoi, né en 1965 à Tokyo, est un alpiniste japonais qui a marqué l'histoire de l'escalade par ses ascensions audacieuses et son approche minimaliste. Inspiré par le film français "Mort d’un Guide", qui relate deux tentatives d'ascensions de la face ouest des Drus, et le magazine japonais "Iwa to Yuki" Yasushi Yamanoi commence l'escalade à l'âge de 14 ans. Il développe rapidement un style unique, effectuant des ascensions en free solo dès ses années de lycée, ce qui lui vaut la réputation de "l'homme le plus proche du ciel".


Yasushi Yamanoi
Crédit : Hiroshi Aota

Au cours de sa carrière, Yasushi Yamanoi s'est fait une place dans le milieu grâce à plusieurs ascensions majeures, dont la première ascension en solo du Fitz Roy en hiver en 1990 et l'ouverture d'une nouvelle voie sur le Cho Oyu en 1994. En plus de ses ascensions remarquables, il travaille comme porteur au Mont Fuji, où il transporte des charges lourdes pour la station météorologique située au sommet. Ce travail lui sert d'entraînement pour ses expéditions himalayennes et lui permet de financer ces aventures.


Lors d'une expédition au Broad Peak en 1991, un sommet à la frontière entre la Chine et le Pakistan culminant à 8 051 mètres d'altitude, il rencontre Taeko Nagao, une des principales alpinistes japonaises de l'époque qui deviendra sa femme en 1996. Ils réalisent ensemble de nombreuses ascensions marquantes.


yasushi yamanoi et Taeko Nagao
Crédit : Goat Cz

En 2002, lors d'une expédition au Gyachang Kang au Tibet, Yasushi et sa femme survivent à une descente périlleuse, mais au prix de graves séquelles dues aux gelures. Malgré la perte de tous les orteils de son pied droit et de cinq doigts, Yasushi Yamanoi continue à grimper.


En 2013, il réalise la première ascension de la face sud-est du Puscanturpa Este au Pérou avec Masaru Noda. Il est récompensé en 2021 par le Piolet d'Or Carrière, une reconnaissance pour sa contribution significative à l'alpinisme et son influence sur les générations futures de grimpeurs.


Sa biographie "Vertical Memories" (écrite durant sa convalescence) et le livre "Frozen" de l'écrivain Kotaro Sawaki, qui racontent sa survie au Gyachung Kang, sont des ouvrages très populaires au Japon. Plus récemment, c'est la maison d'édition Paulsen qui a publié le manga "The Big Wall" inspiré de ses ascensions.



Grivel, la marque qui fabrique des équipements pour l'alpinisme et l'escalade, vient également de publier il y a quelques jours sur sa chaîne Youtube un documentaire de 50 minutes intitulé "Mushin - Being Yasushi Yamanoi", offrant un aperçu complet de la vie et de la carrière de Yasushi Yamanoi. Cette vidéo retrace son parcours depuis ses débuts en escalade jusqu'à ses exploits les plus récents, y compris sa tentative de Green Spit, une fissure célèbre et difficile. Il y partage ses réflexions sur la vie, la mort et sa passion pour l'alpinisme et l'escalade.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page