top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

"The Summit Journal" : Renaissance d'une légende de l'escalade


The Summit Journal
Crédit : Summit Media

En 1955, deux femmes audacieuses, Jean Crenshaw et Helen Kilness, bravèrent les conventions sociales de leur époque en lançant "Summit Magazine". Dirigeant cette publication pendant 40 ans depuis leur résidence à Big Bear Lake en Californie, elles se donnèrent pour mission de couvrir l'émergence de l'escalade. Malgré son éclipse due aux fusions médiatiques et à l'essor du numérique, le magazine refait surface sous le nom "The Summit Journal". Ce renouveau, porté par Michael Levy, ancien rédacteur en chef de Rock & Ice (un magazine racheté en 2021 par Outside), a immédiatement capté notre intérêt.


Dans les années 50, être une femme à la tête d'un magazine d'escalade aurait pu constituer un obstacle à son succès. C'est pourquoi elles décidèrent d'adopter des pseudonymes : Jene pour Jean et H.V.J. Kilness pour Helen. Le magazine a accueilli les plumes des plus illustres grimpeurs mondiaux, de Royal Robbins à Yvon Chouinard, en passant par Arlene Blum, Jon Krakauer, Chris Bonington et John Gill, pour ne citer qu'eux. Il était aussi réputé pour ses dessins représentant le mode de vie "dirtbag" de nombreux grimpeurs de l'époque, une expression évoquant un style de vie frugal, typique de certains grimpeurs consacrant l'essentiel de leur temps à leur passion.


Summit Magazine
Crédit : Summit Media

Face à un paysage médiatique radicalement transformé, dominé par des géants comme Outside qui ont fusionné, numérisé et standardisé de nombreuses publications emblématiques, Michael Levy ressent un vide en matière de médias indépendants sur l'escalade. Selon lui, le modèle actuel, axé sur le "piège à clics" et les critiques de matériel, ne rend pas justice à cette pratique sportive.


Avec la renaissance de "Summit Magazine", rebaptisé "The Summit Journal", il vise à offrir une voix indépendante dans le monde de la presse d'escalade. La nouvelle version de Summit Journal entend rester fidèle à l'esprit irrévérencieux de l'original, tout en se lançant à la découverte de nouveaux territoires. La revue s'engage également dans une démarche inclusive, mettant en avant tant des figures emblématiques que des passionnés moins médiatisés, femmes et hommes.


Présenté dans un format papier grand format (24x33 cm), le magazine, publié semestriellement, est disponible en France via l'abonnement proposé sur leur site. Son coût relativement élevé, 58€ par an, se veut le reflet de l'indépendance de cette publication et de la qualité du produit final.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page