top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Tami Knight : Croquis d'une grimpeuse légendaire

Il y a quelques jours nous partagions avec vous, sur Instagram, une photo de Tami Knight, un nom qui n'évoque peut-être rien pour vous, mais dont l'histoire mérite d'être contée plus amplement. Tami Knight est une véritable icône qui a marqué de son empreinte toute une génération de passionné(e)s d'escalade, par ses prouesses autant que par son esprit créatif.



À la fin des années 70, alors qu'elle était étudiante en agriculture à l'Université de la Colombie-Britannique, Tami avait pour ambition de devenir vétérinaire. Un projet de vie qui va prendre un tournant inattendu suite à un accident de voiture. Durant sa convalescence, un ami l'invite à découvrir l'escalade à Squamish. Là, elle rencontre trois jeunes grimpeurs locaux, dont Peter Croft. Ancienne gymnaste, Tami révèle rapidement un talent et une aisance naturelle pour l'escalade. Impressionné par ses capacités, Peter Croft l'invite à se mesurer à des voies plus exigeantes. Tami racontera plus tard au sujet de cette journée : « Je voulais juste grimper, vraiment beaucoup. Je m'y suis mise comme un poisson dans l'eau, et quand j'ai eu une corde, j'ai dormi avec. La corde sentait le plein air et, encore plus que ça, l'escalade. »


C'est ainsi que commence une aventure qui la verra rejoindre Peter Croft chaque weekend pour grimper à Squamish, délaissant peu à peu ses études pour se consacrer à sa nouvelle passion. Le duo devient inséparable, enchaînant les sessions d'escalade. À cette époque, Squamish connaît son âge d'or de l'escalade libre, dans un contexte où ce sport n'était ni bien connu, ni même accepté par le grand public. Tami et Peter s'attaquent à des premières ascensions, repoussant sans cesse leurs limites.


Leur passion ne se limite pas à Squamish. Ensemble, ils explorent d'autres falaises emblématiques, du Pays de Galles à l'Écosse, sans oublier les mythiques parois de Yosemite. Leur marque de fabrique ? Réaliser des ascensions rapides sur des grandes voies, souvent en grimpant en simultané.


En 1981, une nouvelle dimension s'ajoute à la vie de Tami : le dessin. Inspirée par l'univers de l'escalade, elle commence à croquer des bandes dessinées retraçant les facéties des grimpeurs qu'elle côtoie. Ces œuvres, où l'absurde côtoie l'humour, offrent un regard décalé sur le milieu de l'escalade, faisant écho aux aventures, aux galères, mais aussi à la camaraderie qui unit les grimpeurs.


Tami Knight
Tami Knight
Tami Knight

Ces bandes dessinées, souvent basées sur des anecdotes réelles, deviennent vite populaires au sein de la communauté des grimpeurs, qui se reconnaissent dans ces récits à la fois hilarants et tendrement critiques. Tami a le don de saisir l'essence de l'escalade, avec ses moments de bravoure et ses absurdités, et de la retranscrire avec un humour piquant et une affection évidente pour ses sujets.


Malgré quelques voix discordantes, la majorité des grimpeurs se délecte de se voir caricaturés dans les œuvres de Tami, partageant largement ses bandes dessinées et contribuant à forger une certaine culture et tradition orale autour de l'escalade. Les personnages de Tami, souvent des représentations exagérées de ses amis et connaissances, incarnent cet esprit aventureux et débrouillard typique des grimpeurs, cherchant toujours à repousser les limites, qu'il s'agisse de réaliser une nouvelle ascension ou de survivre à l'économie précaire de leur passion.


Tami Knight

Au fil des années, Tami Knight poursuit sa carrière artistique, enrichissant l'univers de l'escalade de ses observations affûtées et de son humour inimitable. Ses bandes dessinées, compilées dans plusieurs volumes, continuent de captiver et d'amuser, témoignant de la richesse et de la diversité de la culture de l'escalade. Son approche a non seulement documenté des moments clés de ce sport, mais a également offert une perspective rafraîchissante et souvent irrévérencieuse sur les dynamiques de sa communauté.



Son parcours jalonné de rencontres, d'aventures et de créations, montre combien la passion pour l'escalade peut mener à des chemins de vie inattendus et enrichissants. Au-delà de ses ascensions et de ses œuvres, Tami Knight incarne cette génération pour qui l'escalade a été bien plus qu'un sport : un mode de vie, une manière de se confronter au monde, d'y trouver sa place, et parfois, de le redéfinir.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page