top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Les Oméga-3 pour protéger vos articulations en escalade


Compléments alimentaires

En escalade, les articulations subissent des contraintes importantes et répétées, c'est particulièrement le cas dans le cadre de l'escalade de blocs mais c'est également le cas en voie. Les raideurs, les douleurs et les inflammations peuvent rapidement transformer les séances en cauchemars, avec des temps de récupération de plus en plus longs et répétés. La bonne nouvelle c'est qu'il existe un acide gras essentiel, naturellement présent dans certains aliments, qui peut aider à protéger nos articulations.


Les Oméga-3 : des graisses qui nous veulent du bien


À la base, les oméga-3 sont des lipides. Si "lipides" est synonyme de "graisses" ce ne sont pas du tout des ennemis, ces acides gras essentiels jouent un rôle primordial pour notre santé. L'organisme ne pouvant les produire lui-même, c'est dans le cadre de l'alimentation qu'il faut lui apporter.


On trouve les Oméga-3 principalement dans :

  • Les poissons gras (saumon, thon, anchois, hareng, sardine, etc.).

  • Les huiles végétales

  • Les noix

  • Les graines (notamment les graines de lin et de chia)

  • Les légumes à feuilles vertes

  • Les œufs

Mais malheureusement tous les Oméga-3 ne se valent pas, sinon ça serait trop facile. Les acides gras EPA et DHA sont ceux qui nous intéressent le plus en termes de santé, et notamment pour notre sujet de protection des articulations. Autre mauvaise nouvelle : seules les sources animales nous fournissent ces précieux acides gras et cela reste dans des proportions infimes.


Oméga-3 et escalade : le duo gagnant pour des articulations en santé


Comme nous le disions en préambule de cet article, l'escalade est une discipline exigeante pour les articulations. Par conséquent, un apport régulier en Oméga-3 peut aider à réduire l'inflammation, souvent à l'origine de douleurs articulaires.


Précisons tout de même que l'inflammation, en soi, n'est pas le problème. Elle est une réaction naturelle de notre système immunitaire face à une blessure ou une agression. Le souci réside plutôt dans le déséquilibre entre Oméga-3 (anti-inflammatoires) et Oméga-6 (pro-inflammatoires), ce qui concerne la majorité des gens. En France, les apports moyens en Oméga-3 (ALA, DHA, et EPA) des adultes seraient deux fois trop faibles. Donc il y a fort à parier qu'en tant que grimpeur vous soyez bien en dessous de ce que vous devriez consommer.


Lorsque l'équilibre est brisé en faveur des Oméga-6, cela conduit à une action pro-inflammatoire dominante, susceptible de causer des inflammations articulaires. Et ça, c'est pas terrible.


Choisir ses oméga-3 : la clé pour une protection optimale


Pour bénéficier pleinement des effets protecteurs des Oméga-3, il faut surtout bien choisir ses sources :

  • La qualité : Qu'il s'agisse d'aliments ou de compléments alimentaires, la qualité des Oméga-3 est primordiale.

  • L'oxydation : Si vous optez pour un complément alimentaire, vérifiez bien le taux d'oxydation (indice TotOx) de vos compléments. Un oméga-3 oxydé perd ses bienfaits.

  • Une marque de confiance : Le marché des compléments alimentaires regorge d'acteurs plus ou moins sérieux.

L'escalade est une passion qui requiert un corps en bonne santé. Incorporer les Oméga-3 dans votre alimentation c'est vous donner les moyens de protéger vos articulations naturellement et de continuer à pouvoir pratiquer aussi souvent que vous le souhaitez.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page