top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Grimper autour de Paris : Le Viaduc des Fauvettes


Viaduc des Fauvettes Escalade

Si certains n’hésitent pas à le qualifier de « la plus haute falaise d'Île-de-France », le Viaduc des Fauvettes est en tout cas un site d’escalade incontournable de la région qui offre une vue spectaculaire sur la vallée de l’Yvette. Située en Essonne, cette ancienne ligne ferroviaire est aussi appelée Viaduc de Bures ou Viaduc d’Angoulême.


Ce Viaduc doit ses différents noms à son emplacement, il enjambe le ru d’Angoulême, se trouve à proximité du bois des Fauvettes et est situé sur la commune de Bures-sur-Yvette (ainsi que celle de Gometz-le-Châtel).


Construit entre 1907 et 1914, il fait partie d’un ensemble de trois viaducs qui devait initialement jalonner une ligne ferroviaire reliant Paris à Chartres par Gallardon. Jamais achevée jusqu’à Paris, cette ligne ne sera finalement pas rentable et servira plus longtemps aux grimpeurs et aux promeneurs qu’aux trains. L’armée allemande l’utilisera durant la Seconde Guerre mondiale, ce qui lui vaudra d’être très sérieusement endommagé lors d'un bombardement en 1944.


Cela n’a pas empêché de nombreux grimpeurs de faire de ce lieu un site d’escalade à la fin des années 70. À l’époque, des panneaux « Danger de Mort - Accès Interdit » rappelaient à chacun les risques encourus. Son accès est officiellement interdit en 1997 pour des questions de sécurité, mais a été de nouveau ouvert aux sportifs en 2004 suite à des travaux.


Viaduc des Fauvettes Escalade

Aujourd’hui, il est utilisé par les promeneurs, les grimpeurs et pour l'entraînement de spéléologie. De nombreux professionnels viennent également s’entraîner ici, tels que le GIGN, le Raid, les pompiers, les élagueurs, etc. Les cyclistes suivant la Véloscénie (itinéraire cyclable de Paris au Mont-Saint-Michel) passent également par ici.


Cette majestueuse construction peut intimider les moins expérimentés en raison de sa raideur. Mais ses 11 piliers pouvant atteindre jusqu’à 35 mètres de hauteur sont en réalité un terrain d’entraînement parfait. Les chutes y sont nettement plus confortables que sur une falaise avec des surplombs. Et ceci sans compter que les ouvreurs ont veillé à ce que tout le monde puisse pratiquer avec plus de 130 voies, dont les niveaux vont de 3c à 7c.


Il se dit que la pierre de meule est un peu abrasive pour les doigts délicats. Les nôtres ne peuvent pas confirmer.


Le topo « Escalade aux Fauvettes » décrit toutes les voies, pilier par pilier, et est disponible au Vieux Campeur.


Pour découvrir tous les spots d'escalade autour de Paris, retrouvez "Paname Couenne" notre guide offert ici.


DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page