top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Climbing Never Die : L'escalade en Ukraine en temps de guerre

À l'approche de la nouvelle édition de Reel Rock, le rendez-vous des passionné(e)s d'escalade et de documentaires d'aventure, l'excitation monte d'un cran avec la révélation du teaser de l'un des quatre films phares de cette année : "Climbing Never Die".


Climbing Never Die

Depuis sa fondation en 2005 par Josh Lowell, Peter Mortimer et Nick Rosen, Reel Rock s'est imposée comme la plateforme mondiale de référence pour les films d'escalade, partageant chaque année des histoires captivantes et célébrant les exploits humains dans ce domaine.


Pour cette 18ème édition, prévue pour débuter en France à partir du 04 avril 2024, Reel Rock promet une fois de plus de repousser les limites de la narration et de l'inspiration avec des films mettant en vedette des légendes de l'escalade telles que Josh Wharton, Vince Anderson, et Chris Sharma, pour n'en nommer que quelques-uns.


Mais c'est le film "Climbing Never Die" qui attire particulièrement l'attention cette année, offrant un regard sur la manière dont l'escalade peut servir de lien indéfectible au sein d'une communauté frappée par la guerre.


"Climbing Never Die" suit le périple du journaliste spécialisé en escalade, Matt Groom, qui se rend en Ukraine, pays déchiré par la guerre, pour y découvrir une communauté unie par l'amour de l'escalade, mais profondément marquée par le conflit. Le film met en lumière des figures telles que Danyil Boldyrev, champion ukrainien de vitesse, et Kseniia Zakharova, dévoilant leurs défis quotidiens et leur détermination inébranlable face à l'invasion russe.


Il explore comment, malgré la destruction et la désolation, l'escalade offre un espace de liberté, de résilience et d'espoir. Les images d'enfants s'entraînant dans un bunker sans eau ni chauffage, d'un mur d'escalade traversé par un missile, et la tenue des championnats nationaux d'Ukraine en plein conflit, soulignent le courage et la force de cette communauté. Le film illustre également le choix déchirant auquel sont confrontés de nombreux athlètes, tiraillés entre leur passion pour l'escalade et l'obligation de rejoindre le front.



Un nouveau documentaire qui prolonge l'exploration des récits où l'escalade croise les enjeux mondiaux, un thème déjà amorcé l'an dernier avec "Resistance Climbing". Ce dernier documentaire avait révélé le potentiel de l'escalade à transcender les conflits, à travers le voyage d'Andrew Bisharat en Cisjordanie. En juxtaposant ces deux œuvres, Reel Rock souligne son souhait de présenter des histoires qui résonnent bien au-delà de la performance athlétique, illustrant comment l'escalade peut servir de vecteur pour la paix, la résilience, et l'espoir dans des contextes difficiles.


Pour retrouver toutes les dates ville par ville de la tournée Reel Rock 18, rendez-vous sur l'agenda de la grimpe.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page