top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Ascension aveugle : Jesse Dufton sur la Devil's Tower


Après avoir marqué l'histoire en devenant le premier grimpeur aveugle à escalader en tête le Old Man of Hoy (6a+), dans les îles Orcades en Écosse, Jesse Dufton a de nouveau fait parler de lui en devenant le premier grimpeur aveugle à grimper en tête une voie sur la Devil’s Tower, dans le Wyoming, aux États-Unis. Une ascension qu'il a réalisé le 15 mai dernier.


Jesse Dufton sur la Devil's Tower
Jesse Dufton / © Brit Rock Films

Jesse Dufton, atteint de rétinite pigmentaire, une maladie dégénérative le privant totalement de la vue, a été inspiré par El Matador, une voie de 150 mètres réputée pour sa difficulté technique et son endurance. Et c'est particulière le cas pour la seconde longueur qui demande un étirement constant des jambes. Grimpée pour la première fois en 1967, cette ligne côtée 6b+ est aussi la star d'un documentaire des années 90.


Si le nom d'El Matador vous est familier, c'est sans doute parce que vous vous souvenez du documentaire, où de nombreux Français ont découvert Catherine Destivelle pour la première fois. Et c'est justement lors d'une conférence de Catherine Destivelle qu'il a lui-même eu envie de s'y frotter. Inspiré par cette vidéo où elle escalade El Matador en solo intégral après un problème de corde, il a décidé que cette voie serait idéale pour se dépasser.



Avant l'ascension, Jesse s'est renseigné sur la voie à partir d'un vieux guide et savait que la formation rocheuse était similaire à celle de Fairhead en Irlande du Nord et de Kilt Rock sur l'île de Skye, où il avait déjà grimpé avec succès.


Malgré son handicap, Jesse a gravi lentement mais sûrement cette voie classique, plaçant lui-même les protections. Comme à son habitude, il a été soutenu par sa femme Molly, qui l'a guidé autant que possible. Zach Lentsch, un guide de montagne local, a qualifié cet exploit de "la plus impressionnante réalisation en escalade que j’aie jamais vue".


Jesse Dufton sur la Devil's Tower
Jesse Dufton / © Brit Rock Films

Jesse décrit El Matador comme une voie "brutale", bien plus difficile que prévu. Après une chute due à une petite plante qu'il n'avait pas vue, il a ressenti une grande déception de ne pas avoir réussi à la grimper à vue.


« Je ne pense pas avoir jamais dû me battre autant sur une voie que sur El Matador. J'ai choisi cette voie pour me tester physiquement et mentalement, et elle s'est avérée être bien plus difficile que prévu, me poussant à mes limites. »

Il a également exprimé sa gratitude envers Molly, affirmant que leur partenariat était crucial pour relever des défis aussi importants, sa vie étant littéralement entre les mains de sa femme tout au long de l'ascension.


Jesse Dufton sur la Devil's Tower
Jesse Dufton / © Brit Rock Films

La descente en rappel a été facilitée par les relais boulonnés, une "luxe trad" par rapport aux habituels relais à construire en trad en Angleterre. Un confort inattendu mais bienvenu. Malgré la déception de ne pas avoir réussi à vue, Jesse est fier de son effort et de son engagement total sur cette voie.


Ce moment a été capturé par le réalisateur de films d'aventure Alastair Lee et fera partie de la prochaine tournée de films Brit Rock.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page