top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Alexis Landot a escaladé en free solo la tour Opus 12

Alexis Landot, le "nouveau" visage de l'escalade urbaine, a encore frappé. Ce vendredi, au cœur de La Défense, il a réalisé une prouesse qui a capté l'attention de nombreux passants : l'ascension surprise de la tour Opus 12 en free solo. À seulement 24 ans, Alexis Landot rappelle qu'il est un véritable phénomène médiatique, un Alain Robert des temps modernes, avec la viralité des réseaux sociaux pour amplifier ses exploits en plus.


Alexis Landot Opus 12
© Cortal

Alexis Landot, qui s'est rapidement fait un nom grâce à des ascensions urbaines engagées telles que celle du Marriott à Varsovie ou encore la Bibliothèque nationale de France à Paris, a choisi cette fois-ci un défi de taille en s'attaquant à la tour Opus 12. Sans protection ni autorisation, il a escaladé les 100 mètres de cette structure en verre en seulement 17 minutes.


Une performance qui est présentée par Alexis comme un come-back après une blessure survenue en 2023, un incident qu'il attribue à son manque d'expérience et surtout à des entraînements qui n'étaient pas à la hauteur. Une affirmation d'un retour en force dans le monde de l'escalade urbaine, qui fait tout de même suite à une ascension déjà notable en décembre dernier, période à laquelle il avait gravi la Burj Khalifa à Dubaï en compagnie de son mentor et ami, Alain Robert.


Alexis Landot Opus 12
© Cortal

Adoubé par notre Spider-Man français, Alexis Landot suit en effet les traces d'Alain Robert, une relation forte dont il a parle en détail dans un des épisodes du podcast "Allez !". Mais précisions tout de même qu'il ne se contente pas de suivre son prédécesseur ; il considère d'ailleurs avoir une approche différente de l'escalade en free solo et surtout, il redéfinit l'escalade urbaine en lui donnant une visibilité extrêmement importante à travers la médiatisation de ses exploits.

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page