top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Finger Bouldering : L’art de grimper au bout des doigts


Finger Bouldering

Comme pour beaucoup de passions qui impliquent de réunir des conditions compliquées à reproduire depuis son canapé, la communauté des grimpeurs n'a eu de cesse de chercher des moyens de prolonger le plaisir de l'escalade hors des falaises ou des salles. Si beaucoup ont tenté l'aventure, rares sont ceux qui ont vraiment réussi. Mais une nouvelle invention semble faire la différence.


Jacob Karlin, grimpeur basé à New York, nous présente le FingerBouldering, une fusion entre jeu de réflexion et escalade miniature. Imaginez un objet que vous pouvez tenir dans une main, avec différentes prises à explorer. Le défi ? Parvenir à se déplacer d’une prise à l’autre sans jamais lâcher le volume, le tout en utilisant un seul doigt à la fois.


Si on devait comparer cette activité, on pourrait dire que le FingerBouldering est à l'escalade ce que les mini-skateboards sont au skateboard. C'est une manière de mimétiser le mouvement et l'effort d'une activité physique sur une échelle réduite. Dans ce jeu, le pouce représente vos mains tandis que les doigts jouent le rôle des pieds, créant ainsi une expérience qui rappelle étrangement la grimpe.


Mais n'allez pas penser que le FingerBouldering est simplement une question de force. Il s'agit plutôt d'habileté, d'agilité et d'ingéniosité. Il vous faudra décrypter le volume, comprendre les meilleurs enchaînements et appliquer la pression nécessaire pour réussir.


Au-delà du simple jeu, FingerBouldering parvient à capturer l'esprit de l'escalade : le challenge, le plaisir tactile et même cette sensation de découverte à chaque nouveau volume. Même après plusieurs essais, l'envie de retenter, de varier, persiste.


S'agissant de sa conception, ce n'est pas un outil d'entraînement. Jacob Karlin le conçoit comme un jeu ludique, une source d’amusement. Les premiers modèles sont légers, fabriqués en mousse EVA, mais il envisage des matériaux plus robustes pour les versions à venir.


Le FingerBouldering, c’est un peu ce rappel que l’escalade n’est pas seulement une quête de performance. Il s'agit aussi, et surtout, de plaisir et de partage. Et à en juger par l'intérêt qu'il suscite, ce petit objet pourrait bien devenir le nouveau chouchou des passionnés d’escalade et des curieux.


Pour ceux qui souhaitent découvrir, les précommandes sont ouvertes. Et bonne nouvelle : chaque volume promet trois défis différents à résoudre. Une belle promesse d’heures de jeu en perspective!

DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page