top of page
  • Photo du rédacteurPierre-Gaël Pasquiou

Eco-Grimpe : Le topo grandes voies sans voiture depuis Grenoble

Grenoble, nichée au cœur des Alpes françaises, est un terrain de jeu naturel bien connu des grimpeuses et grimpeurs. Cette ville montagnarde a justement inspiré Léane Cantin pour promouvoir une escalade écoresponsable à travers un topo téléchargeable gratuitement, récemment mis en lumière par Grimper. L'objectif est clair : transformer notre approche des trajets vers les ascensions.


Topo escalade grenoble

Si Grenoble est un repère pour les fans d'escalade, elle est aussi une ville où le vélo est très utilisé, comparable à Strasbourg en termes de pourcentage de déplacements à vélo parmi les actifs, 17% selon l'Insee. Cette tendance, soutenue par des infrastructures adaptées et une sensibilité écologique, se reflète dans les choix politiques locaux, notamment avec Eric Piolle, maire de Grenoble depuis près d'une décennie, régulièrement cité comme celui qui a fait de Grenoble le laboratoire de l'écologie politique.


Le topo de Léane propose huit grandes voies d'escalade, chacune unique en termes de personnalité et de défis, et toutes accessibles sans voiture. Le guide ne se limite à pas à lister ces sites ou voies, mais présente des options de transport alternatif, telles que les bus locaux, le vélo ou la marche à pied. Il présente également les types d'environnements qu'offrent cette forme d'approche.


Les voies varient en difficulté, allant du 6a au 7a. "Brumes d'été" dans la Chartreuse, par exemple, permet une vue spectaculaire sur la vallée et présente des défis techniques notables. À l'opposé, "La Pisse Tâche" près de l'Oisans, est idéale pour les amateurs d'aventures plus sauvages, avec une cascade naturelle jalonnant le chemin pour se rafraîchir après l'effort.


Eco Grimpe topo


Les grimpeuses et grimpeurs locaux sont de plus en plus nombreux à adopter ce type de démarche, comme en témoigne Sébastien, qui a récemment quitté Paris pour Grenoble.


"Je fais la majorité de mes déplacements à vélo, et les bus me permettent de sortir facilement de la ville. Marcher vers les voies change tout, me rendant plus proche de la falaise et de la nature. J'ai finalement réalisé que la voiture c'était plus des galères qu'autre chose, le temps gagné sur quelques trajets est souvent perdu dans les bouchons, à se garer ou chez le garagiste. C'est quand même plus sympa de le passer à randonner dans les montagnes."

Finalement, ce topo d'escalade autour de Grenoble est aussi une invitation à la discussion sur l'écologie, à diminuer notre empreinte carbone et à renforcer notre lien avec l'environnement. Chacun de nous peut devenir acteur du changement et expérimenter comment conjuguer harmonieusement notre passion pour l'escalade et la préservation de la nature.


DEUX FOIS PAR MOIS,
LE MEILLEUR DE LA GRIMPE

deco logo

Merci pour ton inscription !

PLUS DE GRIMPE

bottom of page